Les compte-rendus des réunions de l'association

Compte-rendu de la réunion mensuelle du 5 février 2019

Participants. Allinieu Bernard, Bellet Françoise, Botton Yves, Caille Marie, Chabert Jean, Chamoulaud Fabienne, Chauvot Jean-Philippe, Clocher René, De Feraudy, Dumon Richard, Garrigou, Girardon, Gireau Anne-Marie, Hauduroy Richard, Hernandez Isabelle, Kordos Etienne, Lacroix Michèle, Maury, Picard Brigitte, Pourchère Annie, Rajon Dominique, Renard Jean-Jacques, Tuscher Marcel.

Assemblée générale du 26 février 2019. Nous avons noté une bonne participation à notre AG annuelle. Nous avons réfléchi à une évolution de sa forme traditionnelle, et le sujet sera remis sur le chantier (présence d'un modérateur ou animateur pendant la réunion). Il est acquis qu’il faudrait que le président fasse une synthèse à l’issue de la prise de parole du maire, et que les entrées pour la conférence soient mieux gérées. De même il paraît nécessaire de présenter l’association brièvement à ceux qui ne viennent qu’à la conférence. Il faut aussi garder en tête d'améliorer certains points techniques : demander un accès par la rue Hénon, pour permettre aux personnes qui le souhaitent d'éviter l'escalier ; régler la sono. La prestation de Denis Lang a été très suivie et a suscité de nombreuses appréciations positives.

Renouvellement partiel du Bureau : Isabelle Hernandez ne se représente pas à la vice-présidence. Marie Caille est élue à ce poste.

Centre Livet. Comme nous l’avons déjà écrit, après le rejet du projet initial par le tribunal administratif, un nouveau projet porté par le même promoteur est de nouveau sur les rails. Nous avons été contactés par l’organisme Conditions urbaines qui est chargé d’établir une médiation. Le projet nous paraît toujours surdimensionné en ce qui concerne les constructions prévues. Quant à l’espace vert de 6 500 m² sur lequel existe un espace boisé classé (EBC), il apparaît que la Ville de Caluire serait intéressée par son acquisition pour l’euro symbolique. Si cette annonce se confirme, ce sont des associations de Caluire qui pourraient être candidates pour des pratiques de nature conviviale (jardins partagés, pratique de la boule etc). Nous envisageons d’envoyer à Conditions urbaines un courrier commun avec le CIL Caluire sud /clos Savaron.

Transformations de l’Hôpital de la Croix-Rousse. L’hôpital est en train de subir d’importantes modifications qui sont au nombre de 3, principalement : construction du centre de confinement pour le traitement et la recherche sur les maladies infectieuses au carrefour des rues Hénon et Cuire ; projet d’édification d’un hôtel à l’intérieur du tènement, le long de la rue Coste ; mise en place du service des urgences 24 h sur 24 à partir du mois de novembre prochain. Un CICA prochain devrait être consacré à ce thème. Divers problèmes se posent concernant cette augmentation prochaine d’activité. Un projet de lettre est à l’étude, celle-ci sera envoyée à David Kimelfeld, maire du 4e et à Georges Képénékian, président des Hospices civils de Lyon. La lettre est disponible sur notre site ci-dessous.

Connaître et protéger la biodiversité à la Croix-Rousse. La nature en ville est une de nos préoccupations majeures avec l’urbanisme et le patrimoine. La défense de la biodiversité en ville ne va pas de soi et il important de s’en préoccuper. Des contacts ont été pris avec la LPO (Ligue de la protection des oiseaux) et l’association « Des Espèces Parmi'LYON », qui est basée en partie sur le 1er arrondissement. L’objectif est double : connaître la faune et la flore qui nous entourent mais aussi les protéger par des mesures appropriées comme la plantation de bosquets, la création de refuges pour oiseaux, le maintien ou la création de corridors écologiques, etc.

Diagnostic en marchant sur le thème de la nature en ville. Les possibilités de verdir notre arrondissement sont limitées mais pas inexistantes. Dans le but de faire l’inventaire de ce qui est possible, nous organiserons deux déambulations les jeudi 14 mars et jeudi 21 mars en matinée dans l’est et le centre du plateau Croix-Roussien.

Site Internet de l’association. Ce dernier a besoin d’être repensé afin de présenter une meilleure lisibilité. Une réunion sera organisée avec les personnes les plus compétentes dans le domaine du numérique et de la PAO.

Questions diverses.

Projet d’immeuble au 10 rue Gigodot. Notre association a été très déçue d’apprendre l’abandon du projet de mise en réserve par la mairie d’un tènement en ce lieu afin de créer un espace vert. Il y avait là l’espoir d’amener un peu de verdure dans ce coin de la Croix-Rousse qui en manque tant. Des riverains sont venus nous exposer leurs craintes de voir disparaître leur cône de vue, le soleil, la lumière et leur tranquillité. En effet, un permis de construire a été affiché qui prévoit 21 logements dans un immeuble à 6 niveaux (R+5 ; 24,21 mètres de hauteur autorisés). Notre association peut leur faire bénéficier de nos expériences en matière d’urbanisme et leur a communiqué les documents d’urbanisme du PLUH en cours d’approbation les concernant. Nos élus ont-ils une réelle volonté politique de créer un nouvel espace vert accessible au public dans ce quartier Est historique si dense.

Vidéoprojecteur pour les réunions mensuelles. Cet appareil est d’une grande utilité pour présenter des documents à une collectivité. La MDA peut en mettre un à notre disposition, mais il n’est pas toujours disponible. Peut-être faut-il envisager d’en acheter un pour l’association !

Sortie annuelle du mois de juin. En principe, cette balade de découverte devrait avoir lieu le samedi 15 juin. Elle nous conduira dans les montées de Fourvière à partir de Saint-Paul et sera suivie comme à l’accoutumée par un repas au restaurant.

Boulevard de la Croix-Rousse. Lors des « Vœux du maire », le premier adjoint à la mairie a évoqué, en aparté, une future mise en pelouse de la petite place (dite de « l’oreille ») en face de l'ex-collège de filles, côté Croix-Rousse. Par ailleurs, on constate que sur les dix bancs qui existaient sur le boulevard, il n'en reste qu'un seul. On envisage donc d'écrire au premier adjoint car la présence de bancs compte parmi les éléments qui font qu'une ville est « apaisée », comme dit la mairie.


 

Argumentaire en faveur de la nature. La nouvelle association « La Guillotière n'est pas à vendre » a souligné en rouge sur un plan de ville les parties immobilières détruites dans le quartier. Et si on faisait de même avec les espaces verts qu'on a détruits dans le quartier ? Ils seraient soulignés en vert, bien sûr ! À faire, en tout cas, avant les élections.

Compte-rendu de la réunion mensuelle du 6 Novembre 2018

Participants : Allinieu Bernard, Bellet Françoise, Botton Yves, Chabert Jean, Clocher René, Cornet Edith, Danière Monique, Gireau Anne-Marie, Hauduroy Richard, Hernandez Isabelle, Lacroix Michèle, Rajon Dominique, Renard Jean-jacques.

 

1. Démission du poste d’adjointe d’Anne Mignotte

Anne Mignotte sera remplacée à ce poste par Jean Truc. Un certain nombre de dossiers sont en cours comme :

-maintien ou non d’une périodicité entre les CIL de l’arrondissement et la mairie du 4ème.

- terrain du TACO (utilisation de ce dernier, panneau de signalisation)

- panonceaux à réaliser pour les jardinières de la rue Dumont d’Urville et grande rue de la Croix-Rousse. À ce sujet, rappelons que les jardinières de la rue Dumont d’Urville et un certain nombre de jardinières de la grande rue de la Croix-Rousse sont plantées et entretenues par des bénévoles du quartier. Nous faisons appel à toutes les bonnes volontés pour continuer ce travail. Dernièrement la ville vient de nous fournir des plantes et des bulbes d’hiver que nous avons plantés.

- identification des arbres financés par notre association sur la place des Tapis.

Afin de faire le point sur tous ces sujets ainsi que d’autres questions importantes, il sera demandé une entrevue avec David Kimelfeld.

 

2. CICA sur le thème de la vogue

La prochaine réunion du CICA (Conseil d’information et de consultation de l’arrondissement) devrait avoir lieu dans le courant du 1er trimestre 2018. Ce sujet fait souvent l’objet de polémiques. Afin de préparer cette prochaine rencontre en mairie, nous organiserons une réunion rassemblant les personnes intéressées par le sujet le 4 décembre à 17h30 à la MDA, avant notre réunion mensuelle (à 19h30).

 

3. Le Centre Livet

Le dossier pour un nouveau réaménagement du tènement est ouvert. Dans l’état actuel de notre connaissance du dossier, il apparaît que le promoteur est prêt à céder pour un euro symbolique l’espace vert situé à l’est de la zone des futures constructions. Étant donné la proximité de cet espace avec le plateau de la Croix-Rousse, nous avons demandé que ce soit la Métropole qui se porte acquéreur du terrain afin d’en faire bénéficier des associations aussi bien caluirardes que croix-roussiennes. Il faudrait que des associations puissent présenter un projet d’utilisation de cet espace : La Légumerie ? la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) ? Une réunion est prévue le 12 novembre de 18 h à 20 h au 12 rue Dumont sur ce sujet.

 

4. Kiosque construit sur le terrain de l’église Sainte Elisabeth

Ce kiosque est destiné à abriter un service de sandwicherie à destination des élèves du lycée Saint-Éxupéry nous a-t-on dit. La Mairie a donné un avis défavorable sur ce dossier le 19/04/2018. Et pourtant, ce kiosque a été construit.

Les circonstances de la construction mériteraient d’être éclaircies.

 

5. Point sur les permis de construire

Chaque fois que nous avons connaissance d’un nouveau permis de construire ? nous le signalons sur notre site dans la rubrique correspondante. Auparavant ce travail était facilité parce que nous recevions chaque semaine le BMO (bulletin municipal officiel de la ville de Lyon) qui les recensait systématiquement. Aujourd’hui, pour des raisons d’économie cette version papier ne nous est plus envoyée. Il faut donc chercher les renseignements en ligne ou en mairie d’arrondissement ce qui est plus difficile. Nous avons l’intention de faire le point sur ce sujet avant notre prochaine assemblée générale du samedi 26 janvier 2019.

 

6. PLU-H

La date d’adoption définitive du PLU-H par le conseil de la métropole est encore repoussée. Elle est maintenant prévue pour février 2019. Il n’est pas possible actuellement de consulter en ligne les remarques formulées par les collectivités ou les particuliers. Nous sommes maintenant dans la phase d’attente des conclusions des commissaires enquêteurs.

 

7. Madone de la place Tabareau à l’impasse Gigodot

En 2008 une habitante de la place Tabareau nous avait alerté sur le risque de disparition d’une madone installée sur la corniche de la façade de son immeuble. Souhaitant conserver cette madone, elle nous avait demandé notre soutien. La protection du patrimoine fait partie de nos objectifs statutaires et nous nous sommes sentis concernés par le problème même si, pour nous, il n’y a aucun but religieux poursuivi. La madone de la place Tabareau a donc disparu du paysage croix-roussien. Une famille nous a offert une nouvelle madone et nous nous sommes mis à la recherche d’un lieu pour l’accueillir. La quête a été longue mais la société Batigère, qui construit un immeuble social impasse Gigodot, a accepté notre demande. Les travaux de construction de l’immeuble viennent de commencer, et la madone devrait être mise en place au printemps 2019.

 

8. Lien avec le GTBU (Groupe de travail inter quartier sur l’urbanisme)

Nous sommes en relation avec ce groupe, qui était à l’origine une émanation du conseil de quartier Centre, et nous échangeons avec lui nos compétences et nos réflexions.

 

9. Terrain bordant l’église Saint-Augustin au nord

Après avoir abrité un jardin potager (La légumerie), ce terrain remis en état devrait être transformé en jardin pouvant accueillir du public.

 

10. Causeries historiques de Jean Chabert

Depuis la fermeture de la librairie « Les yeux dans les arbres », située rue du Pavillon, Jean Chabert n’avait plus de local pour y faire ses causeries sur l’histoire de la Croix-Rousse. Notre CIL a négocié un contrat avec la MEJ située rue Dumont D’Urville afin qu’il puisse reprendre ses activités comme les autres années. Les séances reprendront donc à la MEJ chaque 2ème jeudi du mois de janvier à juin 2019.

 

11. Prochaine AG

Comme indiqué plus haut, l’AG se tiendra le samedi 26 janvier. Une conférence sur les noms de rues de Lyon la suivra à 16 heures. Elle sera assurée par Denis Lang, de l’association « Sauvegarde et embellissement de Lyon ». Titre proposé : « Les rues de Lyon, toute une histoire ».

 

Compte-rendu de la réunion mensuelle du 2 Octobre 2018

Présents : Bellet Françoise, Chabert Jean, Chardon Jeanne, Clocher René, Dumon Richard, Gireau Marie, Gueugneau Françoise, Hauduroy Richard, Hernandez Isabelle, Lacroix Michèle, Pourchère Annie, Rajon Dominique, Schneiderlin Nadine, Valleix Marie-Claude.

Petite place de la Croix-Rousse. La phase d’enquête et d’animation sur le terrain s’est terminée de manière festive le vendredi 21 septembre. Nous avons apprécié l’aménagement temporaire avec plancher et bancs de béton disposés du côté de la Grande Rue de la Croix-Rousse. Malheureusement ces dispositifs ont été enlevés. Nous ne savons pas quels enseignements la mairie va tirer de cette expérience. Dans l’attente il nous paraît important de voir créer une place de stationnement pour les personnes à mobilité réduite. Par ailleurs il apparaît que beaucoup de clients potentiels du marché soient en attente d’un véritable marché réservé aux producteurs. Notre CIL espère recevoir les conclusions de l’enquête compte tenu de notre investissement dans celle-ci.

Trottoir devant la bibliothèque. Une réunion a eu lieu devant la bibliothèque rue de Cuire le mardi 25 septembre, en présence de membres de notre CIL, du conseil de quartier centre, des habitants de l’immeuble de la bibliothèque ainsi que des responsables de la mairie du 4ème et d’une technicienne de la ville de Lyon. Cette réunion a fait suite à une précédente réunion que nous avions provoquée afin d’aboutir à un nouvel aménagement de ce secteur. Le but est d’améliorer le cheminement des piétons afin que ceux-ci puissent emprunter un trottoir large et rectiligne. Les deux projets qui nous ont été présentés visent soit à supprimer totalement le stationnement des voitures devant l’immeuble soit à laisser quelques stationnement le long du trottoir. Le parking à vélos et la place pour handicapés seront maintenus. Des études vont être faites concernant les réseaux souterrains afin de savoir quelle dose de végétalisation pourrait être installée dans ce secteur.

Clos bouliste Sainte Elisabeth. Il n’y a rien de nouveau concernant les éventuelles discussions entre la mairie et les services diocésains. Ce qui est nouveau c’est que ces services souhaiteraient devenir propriétaires de la parcelle de terrain entre le local fermé de l’association et la rue Hénon afin d’augmenter la surface construite du futur immeuble. Cet achat de terrain à la copropriété voisine (« Les Ombelles ») ne va pas dans le sens de la conservation du clos bouliste en l’état et nous inquiète. Une lettre va être envoyée au maire d’arrondissement et aux services du cardinal Barbarin.

Centre Livet. Il n’y a pas eu de nouvelle rencontre avec le promoteur Promoval. Nous sommes toujours intéressés par le devenir de l’espace vert situé à l’Est du centre Livet. La seule solution qui nous paraît viable est l’acquisition de ce terrain par la Métropole. Un courrier en ce sens va être envoyé au président David Kimelfeld. La réflexion autour de la destination des 6 500m² est loin d’être close : jardin public, jardins partagés, quelles associations pourraient être impliquées ? Rappel : ce sont les HCL qui sont les vendeurs et Promoval l’acquéreur du centre. Les CIL Bissardon et du Clos Savaron sont également concernés par la discussion.

Ferme pédagogique. Une journée porte ouverte a eu lieu le samedi 29 septembre. La ferme devrait voir le jour sur le terrain situé au nord-est du bâtiment de l’internat Favre, en bordure de la clôture du cimetière fin 2019. Le projet avance mais il n’y a pas encore d’engagement financier de la Métropole le concernant. La terre des sept grands bacs prévus pour les plantations est polluée (arsenic…) ; il sera donc nécessaire de traiter ce problème préalablement à tout aménagement.

CICA concernant la vogue. Une prochaine réunion du Comité d’Initiative et de Consultation de l’Arrondissement (CICA) devrait se tenir au début de l’année prochaine. La date précise n’a pas encore été fixée. Le sujet de la vogue est un sujet important qui déclenche toujours des passions vives. Notre association n’a jamais demandé sa suppression car elle considère que la dernière vogue de quartier de Lyon est un élément de notre patrimoine qu’il faut conserver. Cela n’empêche pas que des améliorations pourraient être apportées à la qualité de cet événement, en limitant les nuisances de toute nature, en repensant la sécurité. Un groupe de travail s’est constitué afin de réfléchir à ces problèmes.

Conférences de Jean Chabert. Jean Chabert anime gratuitement depuis plusieurs années des conférences gratuites sur le thème de l’histoire de la Croix-Rousse. Jusque-là ces conférences avaient lieu à la librairie « Les yeux dans les arbres » située rue du Pavillon. Cette librairie vient de fermer et Jean Chabert n’a donc plus de local à sa disposition. Notre association le soutient dans son désir de demander le prêt d’une salle à la Maison des associations afin qu’il puisse continuer à exercer son activité pour le plaisir du plus grand nombre.

Villa Chazière. René Clocher a retracé l’historique de cette belle villa et de son terrain dont la Ville de Lyon avait été légataire à la fin du XIXe siècle. Fin XXe siècle, les derniers occupants ont été l’association « Pierre Valdo » et la villa est inoccupée depuis 2001. Différents projets ont été esquissés au niveau de la Ville, dont celui, par Raymond Barre, de créer un collège européen pour la formation de la police. Gérard Collomb, élu en 2001, avait soutenu ce projet à l’époque, mais le collège a finalement été implanté à Londres.

 

Plusieurs orientations ont été évoquées pendant la réunion : développement culturel pour la jeunesse, éducation au développement durable, projet intergénérationnel comme une salle des fêtes pour les familles etc., ce type de lieux manquant cruellement à Lyon par rapport aux besoins. Bien entendu, le nerf de la guerre est, comme d’habitude, la viabilité économique du ou des projets qui seront défendus. Une réunion avec David Kimelfeld sera nécessaire pour connaître les intentions de la Ville et faire des propositions. Rappel : un groupe de travail a été constitué sur ce dossier.

Compte-rendu de la réunion mensuelle du 4 septembre 2018

Participants : Françoise Bellet, Yves Botton, Marie Caille, Jean Chabert, René Clocher, Edith Cornet, Cléa Espallergues, Richard Hauduroy, Isabelle Hernandez, Brigitte Picard, Annie Pourchère, Dominique Rajon, Nadine Schneiderlin, Florian Steinberg, Laura Steinberg, Marie-Claude Valleix.

Forum des associations. Samedi 1er septembre, La Croix-Rousse n’est pas à vendre a, comme chaque année, tenu son stand, 5 membres de l’association se relayant dans la journée. Elle a reçu de nombreuses visites des habitants de la Croix-Rousse désirant s’informer sur de nombreux sujets : nouveaux programmes immobiliers ; pollution (tunnel de la Croix-Rousse), pollution et bruit (école Lapierre, près de la montée de la Boucle) ; avenir du Clos Jouve, de la petite place de la Croix-Rousse ; problèmes liés à la circulation (vitesses excessives des automobilistes mais aussi des cyclistes). L’association a eu l’occasion d’aborder les sujets en cours avec Jean Truc, adjoint à l’habitat, au logement, au PLU et à l’urbanisme ; avec David Kimelfeld, maire du 4e et président de la Métropole ; avec Georges Képénékian, maire de Lyon ; avec Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur et ex président de la Métropole ; ainsi qu’avec Édouard Josselin, conseiller du 4e arrondissement. Une journaliste indépendante est venue longuement enquêter sur le PLU auprès de David Kimelfeld et de l’association.

PLU-H. D’après D. Kimelfeld, la consultation a rencontré un grand succès grâce au numérique : de nombreuses personnes ont apporté leur contribution. Le PLU-H devrait être « bouclé » en février 2019. Un rendez-vous sera pris avec la journaliste indépendante citée plus haut pour commenter les résultats du PLU-H. D’ores et déjà, nous disposons de nouvelles informations qui concernent l’ouest de l’arrondissement : la municipalité a mis des réserves foncières sur l’ancien terrain loué par l’EFAP (47, rue Henry Gorjus) et sur les boxes de la rue Louis Pize. Dans ce secteur, l’association sera attentive à ce qu’il advient de la réserve entre la rue Sambardier et la rue Henry Gorjus. Par ailleurs, le cercle des boulistes Sainte-Elisabeth passera du zonage URM1 au zonage URC2 (à l’instar de la zone limitrophe). Enfin, le magnifique cèdre situé à l’angle Hénon/boulevard des Canuts sera classé en arbre remarquable.

Rue d’Ivry et densification. Malgré la pétition qui a récolté 120 signatures, Jean Truc autorisera la hauteur des bâtiments à 13 mètres (contre 7 mètres actuellement), ce qui constitue une grosse déception pour l’association, tout particulièrement pour les personnes, membres de notre CIL ou riverains, qui s’étaient fortement mobilisées et qui avaient avancé de justes et d’excellents arguments. Cette bataille était emblématique pour tout le 4e arrondissement, déjà très dense dans sa partie est, et que les pouvoirs publics veulent encore densifier.

Cercle Amical sportif Sainte-Elisabeth. La mairie, ré-interpellée à ce sujet répond que les ponts sont coupés entre elle et le diocèse. D’après la mairie, le diocèse opère une grosse opération immobilière. En attendant, le bail est prolongé de 3 mois (rappel : il allait jusqu’au 31 août). Georges Képénékian ne laisse pas d’espoir pour le cercle. Celui-ci devrait donc rejoindre « La Boule Jacquard », boulevard des Canuts. Une nouvelle lettre destinée au diocèse, à la mairie et à la métropole va être soumise par le président de l’association au bureau pour validation, suite au manque de consensus lors de la réunion de juillet.

Collège Maurice Scève. Le collège, en très mauvais état aujourd’hui, devrait être démoli. À sa place, 3 immeubles perpendiculaires à la rue Thévenet seront construits. La MEJ (Maison de l’Enfance et de la Jeunesse) sera au milieu avec une cour. Un espace vert était prévu initialement en contrebas, avant la propriété Beaupaire, mais l’association a estimé que cet EV (espace vert) était trop petit, avait peu de vue, et elle a fait valoir son point de vue. Finalement, le jardin sera en partie haute (belvédère) et privé mais les propriétaires ne pourront pas le fermer.
La démolition du collège a posé plusieurs questions importantes au cours de la réunion : en effet, le remplacement d’un équipement public, qui bénéficie à tout le monde, par une opération immobilière-lucrative pour un petit nombre qui aura les moyens de payer très cher le mètre carré, ne va pas de soi. Et la question d’un « modèle économique » lié à la métropolisation des grandes villes, n’épuise pas le sujet. D’ailleurs, René Clocher avait déploré la fermeture du collège auprès de Michel Mercier, alors président du conseil général du Rhône, en charge des collèges. Mais, en fin de compte, il n’y aura pas eu de pétition ni même de réunion publique pour le collège. Or, l’arrondissement accueille et se prépare à accueillir beaucoup de familles en plus de sa population actuelle alors que les infrastructures scolaires ne suivent absolument pas : en dehors de la création de deux classes nouvelles d’enseignement primaire à Commandant Arnaud, on relève la fermeture du collège François Truffaut, la sursaturation des établissements existants, l’exiguïté et la vétusté des locaux. On envisage de faire écrire un article sur la démolition du collège et le projet immobilier.

Cica. Une réunion en mairie aura lieu le 11 septembre à 18 heures. Elle aura pour thème « la nature ». On peut, dès à présent, envoyer questions et propositions, et, bien sûr, être nombreux à y participer. Parmi les questions à aborder : amplitude des espaces végétalisés dans l’arrondissement, protection des cœurs d’îlots, jardinières de la Grande-Rue-de-la Croix-Rousse à pérenniser, choix des essences d’arbres, etc.

Petite place de la Croix-Rousse. Une consultation publique est prévue le 5 septembre vers 17 heures. La place expérimente un marché de producteurs le soir ainsi que d’autres cheminements.

Clos Jouve. Son réaménagement devrait être inauguré en 2020. Un doute est émis quant au choix des essences qui seront plantées : celles-ci seront-elles adaptées aux futures canicules ? Formeront-elles un dôme protecteur ?

Villa Chazière. La Villa Chazière subit une forte dégradation ; elle a été laissée à l’abandon au profit d’autres projets, plus visibles, comme celui du réaménagement du Clos Jouve. Elle a pourtant un beau potentiel, de par son architecture, sa taille, et sa situation dans un parc et près de jardins partagés. Elle a fait l’objet de plusieurs projets, dont, entre autres, celui d’héberger une école de police. Les idées ne manquent pas pour son utilisation : classes d’éducation à l’environnement, salles pour des fêtes familiales, etc. La réponse des pouvoirs publics : la maison doit pouvoir s’autofinancer, selon un modèle économique de plus en plus répandu, à l’instar du Château de Montchat, équipé pour recevoir des réceptions, séminaires et réunions à destination des entreprises ou des particuliers ; ou à l’instar des salles de la cure de l’église Saint-Denis réaménagées et bien rentabilisées. Un groupe de travail est formé pour travailler sur la constitution d’un projet pour la Villa à proposer à la mairie.

Centre Livet. Il devrait se construire 11 000 m² de logements avec un passage devant la rue Mailly et une entrée le long de la montée de la Boucle ; toute la rue de Margnolles sera construite. Des reculs sont théoriquement possibles. L’association s’intéresse au devenir du centre, car, bien que situé sur la commune de Caluire, il est dans notre bassin de vie, dans la mesure où les quelque 500 personnes qui seront logées dans les futurs bâtiments vivront aussi sur la Croix-Rousse. Voir aussi le compte rendu du 4 juillet pour compléter l’information sur les projets immobiliers. La métropole a été contactée par l’association qui sera convoquée pour discuter de la destination des 6 500 m² d’espaces verts sur la zone (parc, Jeu de boules, jardins partagés, etc.). Le promoteur, Promoval, est disposé à réaliser quelques aménagements sur ces espaces verts.

Visite de la crypte des fusillés des Brotteaux. René propose une visite de cette crypte le 28 septembre à 14 heures. Elle sera ouverte exceptionnellement pour nous. Adresse : angle rue de Créqui/ rue Robert.

 

Questions diverses.
Les licenciements dans les centres sociaux
de l’arrondissement. Les cours d’anglais, d’informatique sont supprimés. Ces licenciements sont liés à la baisse des subventions, des emplois aidés, etc. Les centres sociaux des autres arrondissements rencontrent-ils les mêmes difficultés ?
La limitation de vitesse à 30 km/h dans l’arrondissement. Il faudrait une information de la part de la mairie, ou faire mettre des panneaux de rappel de cette limitation dans tout l’arrondissement.  

Compte-rendu de la réunion mensuelle du 4 juillet 2018

Présents : Yves Botton, Marie Caille, Eric Cazin, Jeanne Chardon, Jean-Philippe Chauvot, René Clocher, Edith Cornet, Richard Hauduroy, Isabelle Hernandez, Brigitte Picard, Annie Pourchère, Nadine Schneiderlin.

 

Matinée du 23 juin : Un grand merci est adressé à René Clocher pour la visite guidée du 23 juin autour de la gare des Brotteaux et pour l’organisation du repas convivial qui a clôturé cette matinée. L’intérêt pour ces visites enrichissantes qui précèdent les vacances d’été est toujours renouvelé.  Dans la continuité de ces promenades, une visite au monument aux fusillés des Brotteaux rue de Créqui est à prévoir à l’automne.

 

Réaménagement de la petite place de la Croix-Rousse. Beaucoup d’idées sont évoquées, comme la suppression des stationnements le long du trottoir est, l’agrandissement du même trottoir, l’autorisation des stationnements au nord de la place mais leur suppression au sud, le déplacement des toilettes, etc. Un consensus se dégage sur le fait que l’association ne veut pas de terrasses de café supplémentaires. Pour le reste, le débat est amorcé. On peut envoyer les propositions à Richard Hauduroy. À chaque extrémité de la place, on peut consulter le détail des expérimentations prévues par la mairie jusqu’à fin septembre.

 

CICA (Comité d’Information et de Consultation d’Arrondissement). Prochaine réunion le 5 juillet 2018. Cette réunion aura pour objet le choix d’un thème. La Croix-Rousse propose : la nature en ville, l’hôpital, la Vogue des Marrons. En ce qui concerne la nature en ville, on constate que les MIF (Micro-implantations florales) rencontrent un succès mitigé : celles-ci sont bien entretenues lorsqu’elles sont en hauteur mais périclitent lorsqu’elles sont au ras du sol. Autre remarque : les commerçants ne les entretiennent pas ou peu. Ce sujet n’est pas épuisé.

 

Forum des associations (1er septembre). Des volontaires se proposent pour tenir des permanences tout au long de la journée. Les panneaux seront actualisés en fonction des événements de l’année (PLU-H, rue d’Ivry, cercle amical sportif Sainte-Élisabeth). Un DVD et une vidéo réalisée avec l’Amicale laïque complèteront les panneaux.

 

Cercle Amical sportif Sainte-Elisabeth. L’association doit reprendre contact avec le président du cercle afin de vérifier leur position à ce stade des démarches. Une lettre, destinée au maire, au président de la métropole et au cardinal, sera soumise aux membres du CA pour avis avant d’être envoyée.

 

Centre Livet. Une réunion à « la Condition urbaine », bureau d’études en urbanisme, à laquelle notre CIL a participé, a fait état du nouveau projet pour le centre Livet. Celui-ci prévoit : un hôtel sans parking, 3 immeubles de logements (dont 20 % de logements sociaux dont le niveau reste à préciser), une maison de retraite, peut-être une crèche. Traduction au plan architectural : un immeuble pas trop haut (R+5 + attique) et sans recul rue de Margnolles et deux immeubles (R+4) en léger contrebas de la rue, avec parkings en sous-sol. Le projet prévoit la suppression des 200 places de parking actuelles, ce qui est jugé intenable, compte tenu, entre autres, de la réouverture prochaine des urgences à l’hôpital de la X Rousse. Reste un espace vert de 6 500 m² derrière le centre Livet, en faux plat, plus ou moins entretenu, et comportant des EBC (espaces boisés classés). Le promoteur, PROMOVAL, est prêt à céder ce terrain pour 1 euro à une ou des organisations qui auraient un projet et qui seraient à même de l’entretenir. Précision : la Ville de Caluire n’en veut pas non plus. Le CIL de Caluire/Clos Savaron doit prendre ses décisions lors de leur prochain CA vers le 10 septembre. Nous les recontacterons. L’espace vert semble très intéressant de par sa surface importante, sa situation, et la très faible inclinaison du terrain. Une nouvelle réunion sur ce projet a lieu à « La Condition humaine », 12, rue Dumont, le 25 juillet à 18 heures. Notre association y est conviée. Par ailleurs, il est prévu de rencontrer les HCL et Geoffroy Bertholle, adjoint au sport et à la santé.

 

Maison de Services au public. Le Comité des usagers des services publics de la Croix Rousse se bat depuis 3 ans pour le retour des services publics (CRAM, TCL, Impôts, SNCF). Le projet de Kimelfeld (maison de services au public et non maison de service public) est très différent : il s’agirait d’une plate-forme d’orientation du type PIM (Plateforme d’Insertion Multiservices) pour répondre aux premières questions du public. Le Comité estime peu pertinent le questionnaire individuel soumis il y a peu par les pouvoirs publics et une société de conseil ; pas de retour sur les résultats de ce questionnaire à ce jour. Pour info : la boutique SNCF sera fermée au mois d’août et la fermeture définitive est prévue au 30 septembre. Les locaux de cette boutique sont la propriété de la SNCF.

 

Questions diverses : décès accidentel du fils unique de François Vidalin. Richard enverra les condoléances de l’association.

Rue d’Ivry. Lors de la réunion publique à mi-mandat du maire, celui-ci a déclaré que le sujet des hauteurs était « ouvert », nous verrons ce que cela implique pour la rue d’Ivry. La pétition a recueilli 120 signatures dont celles de 60 riverains et donné lieu à un article dans « Le Progrès » du 2 juillet. Un mot d’information sera diffusé rue d’Ivry et, en complément de la pétition, l’argumentaire pour la limitation des hauteurs, très complet, sera publié sur le site de « La Croix-Rousse n’est pas à vendre ».

 

Clos Jouve. Le schéma de l’aménagement du clos Jouve est le même qu’en avril : un parc paysager va être aménagé avec 3 zones vertes dont 300 m² de pelouses ; les paulownias, malades, vont être enlevés et 60 jeunes arbres vont être plantés. Il n’y aura plus de jeux de boules. La rue Anselme sera pavée et fermée aux voitures (circulation et stationnement), quelques places de stationnement seront ajoutées rue Chazière en reconfigurant quelque peu la zone. Les toilettes actuelles seront détruites mais des sanitaires et quelques points d’eau seront installés sur le boulevard après 2020. La Fanny restera au clos. La buvette sera aussi détruite cet été. Fin septembre un avant-projet devrait être validé, suivi de 6 mois d’appels d’offres et d’études techniques. Les travaux sont prévus de l’été 2019 au printemps 2020.

 

Compte-rendu de la réunion mensuelle du 5 juin 2018

Participants : Bellet Françoise, Botton Yves, Caille Marie, Chardon Jeanne, Chauvot Jean-Philippe, Clocher René, Cornet Edith, Danière Monique, Dumon Richard, Gueugneau Françoise, Hauduroy Richard, Hernandez Isabelle, Lacroix Michèle, Picard Brigitte, Pourchère Annie, Renard Jean-Jacques, Schneiderlin Nadine.

Préparation du forum des associations. Il aura lieu le samedi 1er septembre 2018.Des personnes se sont proposées pour tenir les permanences. Une mise à jour des panneaux d’exposition aura lieu au cours du mois de juin. Lors du forum nous devrions être en mesure de proposer aux visiteurs une vision du PLU-H, cartes et règlements, sur ordinateur. Vous êtes invités à venir nous rencontrer à notre stand.

Inscription pour la balade-restaurant du samedi 23 juin. Rendez-vous à 9h 45 devant la gare des Brotteaux. Inscriptions possibles jusqu’au 15 juin.

Retour sur rendez-vous avec le commissaire enquêteur. Il a eu lieu le samedi 26 mai en mairie du 4ème. Ce dernier partage notre analyse : si le PLU-H prévoit bien une densification de la ville, en revanche très peu d’équipements publics nouveaux n’ont été programmés.

Révision du PLU-H. Les observations et propositions de l’association ont été pour l’essentiel déposées sur le registre numérique mis en place par la Métropole à cet effet. Adresse : https://www.registre-numerique.fr/pluh-grandlyon .Des remarques complémentaires y seront encore rajoutées.

Clos bouliste Sainte Elisabeth et Dents creuses. Deux pétitions ont circulé concernant l’une le projet immobilier envisagé par l’évêché sur le terrain des jeux de boules situé 118 rue Hénon, l’autre sur les « Dents creuses » du plateau croix-roussien. Ces pétitions seront remises à David Kimelfeld maire d’arrondissement et président de la Métropole.

Travaux de proximité. Une réunion doit se tenir en mairie le 13 juin afin de présenter une liste de petits travaux de proximité qui pourraient être réalisés prochainement. Nous proposons :

Installation de ralentisseurs rue Henri Gorjus – Amélioration de la lisibilité de la zone 30 – Mise en place de nouveaux bancs ou sièges publics – Installation d’un plan du 4ème arrondissement comportant les lieux touristiques principaux – Aménagement d’un belvédère au haut de la rue d’Austerlitz afin de mieux apercevoir le reste des fortifications.

Petite place de la Croix-Rousse. La petite place de la Croix-Rousse devrait être rénovée ainsi que l’a prévu la PPI (Programmation pluriannuelle d’investissements). Dans ce but la Métropole, la ville de Lyon et la mairie du 4ème vont lancer une expérimentation qui se déroulera en trois temps : du 23 juin au 13 juillet, petite place à améliorer, du 21 juillet au 31 août petite place à animer, 1er au 21 septembre petite place à manger. Il s’agit de récupérer sur place l’avis d’un maximum d’usagers. Les deux points délicats concernent le positionnement des toilettes publiques et le stationnement. Le lancement de l’opération est fixé au samedi 9 juin de 9 h à 18 h. La restitution se fera à l’automne.

 

Boutique SNCF. Une enquête a eu lieu sur internet concernant le projet de boutique de « service au public ». Nous n’en connaissons pas les résultats. La fermeture actuelle de la boutique SNCF du Boulevard des canuts est reportée au 30 septembre.

Compte-rendu de la réunion mensuelle du 2 mai 2018

Participants : Bellet Françoise, Monsieur et madame Bonnamour, Botton Yves, Chabert Jean, Clocher René, Danière Monique, Dumon Richard, Gueugneau Françoise, Hauduroy Richard, Hernandez Isabelle, Lacroix Michèle, Picard Brigitte, Planche Agnès, Pourchère Annie, Rajon Dominique.

 

Entrevue avec D Kimelfeld du lundi 16 avril.

Ce jour-là nous avons été reçus en mairie d’arrondissement par D Kimelfeld en même temps que des représentants des conseils de quartier du centre et de l’Est. La discussion s’est déroulée à bâtons rompus autour de divers sujets concernant l’arrondissement. Ont été évoqués divers sujets comme le stationnement anarchique sur le terre-plein au sommet de l’ancienne ficelle de la rue Terme et sur le trottoir nord du Boulevard de la Croix-Rousse. En ce qui nous concerne nous lui avons fait part de notre désir d’organiser des réunions d’information à l’égard du public concernant la révision du PLU-H. A ce sujet, deux réunions sont encore programmées les 16 mai et 29 mai de 18h à 20h à la Maison des Associations 28 rue Denfert-Rochereau Lyon 4ème. Nous avons aussi évoqué l’avenir du Clos bouliste Sainte Elisabeth dont il sera question plus loin et celui des jardinières de la Grande-rue de la Croix-Rousse.

Rencontre avec le commissaire enquêteur.

Dans le cadre de la révision du PLU-H nous avons rencontré le commissaire enquêteur le 23 avril en mairie d’arrondissement. Nous avons longuement échangé avec lui et lui avons posé des questions. Nous lui avons remis un premier ensemble de remarques qui sera suivi par un ensemble de synthèses par quartier dans les jours à venir. Chaque citoyen est appelé à donner son avis jusqu’au 7 juin soit en se rendant à la mairie d’arrondissement aux heures d’ouverture habituelles ou en consignant ses remarques en ligne à l’adresse : pluh-grandlyon@mail.registre-numérique.fr.Le nouveau plan d’urbanisme entrera en vigueur en 2019.

Clos bouliste Sainte-Elisabeth.

Ce dernier est situé 118 rue Hénon et appartient à l’évêché de Lyon qui a décidé de le vendre afin de réaliser une opération immobilière. Les adhérents du Cercle devront avoir quitté les lieux avant le 31 août 2018. Ce lieu remplissait un rôle important de maintien du lien social en permettant les échanges autour de jeux divers et était un moyen de lutte contre la solitude des seniors. Nous apportons notre soutien aux membres du club en organisant avec eux une pétition pour le maintien de l’activité bouliste sur ce lieu.

Îlot Boussange.

Le Progrès a publié récemment un article faisant le point sur le permis de construire contesté de l’îlot Boussange. Dans l’état actuel de la procédure un permis de construire modificatif a été déposé par le Crédit Agricole propriétaire du tènement. Le projet actuel prévoit la construction de 73 logements dont une partie de logements sociaux, répartis sur deux bâtiments : le bâtiment A de 12,81 mètres de hauteur et le bâtiment B de 15,89 mètres de hauteur. Le projet prévoit 117 places de stationnement.

Petite place de la Croix-Rousse

Le projet de rénovation de la petite place de la Croix-Rousse est inscrit à la PPI (Programmation pluriannuelle d’investissements). Il devrait donc voir le jour avant la fin du mandat municipal en 2020. Nous avons été sollicités pour donner notre avis sur cette rénovation. Si la fermeture à la circulation automobile sur le passage nord paraît actée, le déplacement des toilettes pose problème ainsi que le devenir du stationnement sur cette place.

Règlement local de publicité.

La Métropole de Lyon entame la révision de son règlement local de publicité. Nous pouvons y apporter notre contribution. Si des publicités actuelles vous semblent déplacées ou scandaleuses vous pouvez nous les signaler. Nous les communiquerons à l’UCIL.

Questions diverses :

 

L’EFAP (Ecole des nouveaux métiers de la communication) située rue Henri Gorjus a annoncé son départ prochain pour un autre arrondissement de Lyon. Le tènement bien situé sur le plateau de la Croix-Rousse ne manquera pas de susciter des convoitises en tous genres. Nous devons être vigilants sur le devenir de ce lieu.

Compte-rendu de la réunion mensuelle du 3 avril 2018

Participants : Bellet Françoise, Botton Yves, Caille Marie, Chabert Jean, Chauvot Jean-Philippe, Clocher René, Cornet Edith, Dumon Richard, Franchella Andrée, Gueugneau Françoise, Hauduroy Richard, Hernandez Isabelle, Lacroix Michèle, Picard Brigitte, Pourchère Annie, Renard Jean-Jacques.

Retour des « diagnostics en marchant ». Dernièrement, nous sommes un certain nombre à avoir participé aux « diagnostics en marchant », déambulations organisées dans les trois secteurs Est, Centre, Ouest du plateau. Le but de l’opération était double : meilleure connaissance du terrain et vérification de la pertinence de nos propositions faites en 2012 concernant la révision du PLU-H qui était annoncée. Les renseignements que nous avons glanés serviront à alimenter notre participation à l’enquête publique qui va débuter.

Organisation de l’enquête publique concernant le PLU-H. L’enquête publique va démarrer le mercredi 18 avril à 9 h et durera jusqu’au jeudi 7 juin 2018 à 12 h. Tous les habitants du 4ème arrondissement sont invités à venir en mairie inscrire leur remarque sur un cahier destiné à cet usage. Le cahier sera accessible aux heures d’ouverture normales de la mairie. Il n’est pas nécessaire de réserver. Le commissaire enquêteur sera présent sur place pour recevoir les remarques des habitants le lundi 23 avril de 9 h à 12 h30 et le samedi 26 mai aux mêmes heures. Nous prévoyons de le rencontrer et nous formulerons à nouveau nos observations au nom de l’association. Nous envisageons de proposer une aide à la lecture des documents très complexes du PLU-H aux gens qui le souhaiteraient.

Forum des associations 2018. Celui-ci aura lieu à la salle de la Ficelle comme d’habitude le samedi 1er septembre. Nous serons présents. Le versement d’une cotisation de 30 euros nous permet de bénéficier d’une page spécifique concernant notre association sur le site du Comité des fêtes de la Croix-Rousse jusqu’à fin août 2019.

Jeu de boules Ste Elisabeth, rue Hénon. Cette association de boulistes occupe depuis de nombreuses années un terrain de jeu situé dans la partie Ouest de la rue Hénon, tout près de la rue Chazière. Ce terrain de jeux est un véritable lieu de vie, terrain de convivialité pour les retraités du quartier et autres habitants. Ce terrain est menacé par un projet immobilier. Nous réfléchissons à la manière de procéder pour tenter de sauvegarder cet espace de vie.

Questions diverses :

Une liste des commissions UCIL est donnée ainsi que les prochaines dates de réunion. Plusieurs annonces ont été faites : samedi 21 avril de 10 h 30 à 13 h sur site, animation. Mercredi 25 avril réunion publique sur le Clos Jouve à 19 h 30 à la MDA. Samedi 28 avril réunion publique sur le futur jardin partagé du Clos Carret à la salle du conseil à 11 h à la marie du 4ème.

« Maison des services au public et à la mobilité ». La mairie a lancé fin 2017 une étude de faisabilité pour une future « Maison de la mobilité et des services au public » en collaboration avec le groupe La Poste, le Sytral, ainsi que la SNCF. L’association le Centsept doit déterminer les besoins prioritaires de l’arrondissement et devra avoir rendu ses propositions pour juillet 2018. Nous ne savons pas comment ont été choisies les personnes faisant partie de ce groupe de réflexion. Notre association revendique le droit de participer à ces travaux.

 

Création de l’association « Les jardins éphémères ». Cette nouvelle association a pour but de gérer et d’animer un ou plusieurs espaces à vocation de jardinage collectif et écologique. Le 1er jardin qui devrait voir le jour se situera au Clos Carret et comportera un lieu de compostage collectif.

Compte rendu de la réunion mensuelle du 6 mars 2018

Participants : Alinieu Bernard, Botton Yves, Caille marie, Chardon Jeanne, Chauvot Jean-Philippe, Clocher René, Cornet Edith, Danière Monique, Dumon Richard, Franchella Andrée, Hauduroy Richard, Hernandez Isabelle, Picard Brigitte, Pourchère Annie, Rajon Dominique, Renard Jean-Jacques.

Lettre envoyée au maire de l’arrondissement.

Suite à l’assemblée générale une lettre a été envoyée à David Kimelfeld précisant certains points de notre action et le climat dans lequel nous souhaitons travailler lors de nos échanges avec la mairie.

Information sur la réunion des Cil avec la mairie du 4ème.

Jardinières de la rue Dumont d’Urville et de la Grande-rue de la Croix-Rousse. Nous sommes favorables à la reconduction au printemps prochain de l’opération de jardinage citoyen concernant la rue Dumon d’Urville. L’opération de plantation devrait avoir lieu le samedi 21 avril prochain, jour de la manifestation « La Croix-Rousse en fleurs ». Par contre, devant le peu de mobilisation des habitants pour l’entretien des jardinières de la Grande-rue, différents points de vue sont apparus dans l’assistance. Certains demandent la suppression de ces jardinières alors que d’autres sont partisans d’une reprise de ce fleurissement par la mairie sous une autre forme à définir.

Aménagement devant la bibliothèque. Après une régularisation du droit de propriété du sol devant la bibliothèque, la mairie espère durant l’année 2018 procéder à un réaménagement de l’espace afin de sécuriser la traversée des piétons. Des jardinières pourraient y être installées.

Revêtement en goudron des trottoirs encore en chantier. Après des problèmes d’approvisionnement en bitume les entreprises concernées devraient rattraper leur retard au printemps.

Panneaux de signalisation de nos deux arbres devant la place des Tapis. Suite à la détérioration de ces panneaux une nouvelle information pourrait être intégrée aux panneaux de communication prévus dans les jardinières.

Refuge de la LPO dans le Clos des Canuts. Madame Valleix a d’abord fait une présentation de ce que représente un refuge LPO et a remis une documentation à Madame Mignotte. Pour l’instant cette réalisation est subordonnée à l’évolution de l’implantation de l’activité bouliste sur ce site. Nous avons suggéré d’étudier la possibilité d’implanter un refuge dans le Clos Carret, en lien avec le futur jardin partagé.


Agence SNCF du boulevard des Canuts. Une information a été donnée concernant la manifestation qui a eu lieu dans la matinée du 6 mars à la Croix-Rousse et qui visait à s’opposer à la future fermeture de l’agence.


Enquête publique concernant la révision du PLU-H.

L’enquête publique concernant la révision du PLU-H devrait avoir lieu avant l’été, probablement courant mai. Tous les habitants ainsi que les associations seront invités à venir consigner en mairie leurs remarques sur un cahier destiné à cet usage. Ils pourront aussi rencontrer le commissaire enquêteur désigné. Notre association avait élaboré dès 2012 un certain nombre de propositions qui avaient été envoyées à la mairie d’arrondissement et au service de l’urbanisme du Grand Lyon. Afin de vérifier si ces propositions sont encore toutes pertinentes aujourd’hui nous proposons de nous rencontrer sur le terrain aux dates suivantes : mercredi 14 mars à 14 h au clos Jouve devant l’ESPE pour la partie Ouest du plateau – lundi 19 mars à 14 h place Bertone pour la partie Est du plateau – mercredi 28 mars à 14 h place des Tapis pour la partie centre du plateau. Il sera nécessaire de confronter nos propositions avec l’état de proposition actuel du nouveau PLU-H. Notre présence sur le terrain peut être l’occasion de prévoir de futurs « diagnostics en marchant ».

Date des prochaines réunions pour l’année 2018 : 3 avril, 2 mai (attention, c’est un mercredi), 5 juin, 3 juillet (peut-être), 4 septembre, 2 octobre, 6 novembre, 4 décembre.

 

Questions diverses : Lors d’une prochaine rencontre CIL en mairie sera évoquée la vitesse excessive de circulation rue Henri Gorjus.

Réunion mensuelle du 06/02/2018

Participants. Allinieu Bernard, Bellet Françoise, Chardon Jeanne, Chauvot Jean-Philippe, Clocher René, Cornet Edith, Domenget Angèle, Dumon Richard, Gueugneau Françoise, Hauduroy Richard, Hernandez Isabelle, Lacroix Michèle, Picard Brigitte, Pourchère Annie, Rajon Dominique, Renard Jean-Jacques, Tosan Martine.

 

Mise en place du nouveau bureau de l’association.

Lors de l’assemblée générale du samedi 27 janvier 2018 il a été procédé au renouvellement du Conseil pour l’année 2018. Conformément aux statuts de l’association nous avons procédé à la mise en place du bureau de l’association dont les membres sont choisis parmi ceux du Conseil. Ont été élus : Richard Hauduroy président, Isabelle Hernandez vice-présidente, Richard Dumon trésorier, Brigitte Picard vice-présidente, René Clocher secrétaire. Tous les membres ont été élus à l’unanimité.

 

Mise à jour de la liste pour la participation au restaurant le samedi 10 février.

 

Balade du mois de juin.

Celle-ci se fera le samedi 23 juin 2018 en matinée dans le quartier de la gare des Brotteaux. Elle sera suivie d’un repas au restaurant comme à l’accoutumée.

 

Recherche d’un conférencier pour l’AG de l’an prochain.

Il est demandé à chacun de voir dans ses relations si une personne serait susceptible de nous faire une conférence sur un thème historique ou autre, étant entendu que nous avons l’habitude de ne pas rémunérer les conférenciers mais nous leur offrons un petit cadeau en remerciement.

 

Informations concernant le Clos Carret.

Il est prévu dans un avenir proche l’installation d’un jardin partagé ainsi qu’un composteur ouvert au public dans la partie nord-ouest du Clos Carret. L’ensemble sera géré par l’association « La Légumerie » qui s’occupait précédemment de la gestion de l’espace jouxtant l’église saint-Augustin

.

Espace de voierie situé devant la bibliothèque du 4 ème.

Une rencontre a eu lieu le jeudi 18 janvier entre notre CIL, Anne Mignotte, un représentant des services de voirie de la Métropole, un représentant du conseil de quartier centre ainsi que des riverains. L’objet de la rencontre était de sécuriser ce secteur car les piétons ont l’habitude de traverser sur la chaussée tout droit, en passant derrière les voitures. Il est envisagé un marquage au sol dans l’alignement des deux parties de trottoir nord et sud et peut-être un aménagement d’un terre-plein devant la bibliothèque.

 

Le Clos des Canuts.

Une discussion a été amorcée avec une représentante de la LPO afin d’envisager la mise en place d’un refuge de la ligue de protection des oiseaux dans cet espace. Nous n’en sommes qu’au début de la réflexion.

 

Compte-rendu de l’Assemblée générale de l’UCIL

Elle s’est tenue le 1er février en présence de David Kimelfeld président de la Métropole. Deux questions lui avaient été adressées l’une concernant le classement de la ville de Lyon comme ville verte et l’autre concernant une éventuelle gratuité des transports en commun les jours de pic de pollution. A cette deuxième question il a été répondu négativement au vu d’un coût jugé comme trop élevé par la Métropole.

 

Texte à envoyer au maire de l’arrondissement.

Suite à la tenue de notre Assemblée générale et des échanges ayant eu lieu entre le maire et l’assistance il a été décidé d’envoyer au maire un texte précisant les grandes orientations de notre association en ce qui concerne notamment l’urbanisme et le logement social. Une réunion est prévue pour affiner les termes de notre texte.

 

 

Fin de la séance après l’examen de quelques questions diverses.

Réunion mensuelle du 09/01/2018

Participants : Allinieu Bernard, Bellet Françoise, Botton Yves, Caille Marie, Chardon Jeanne, Chauvot Jean-Philippe, Clocher René, Cornet Edith, Daniere Monique, Dumon Richard, Franchella Andrée, Gueugneau Françoise, Hauduroy Richard, Hernandez Isabelle, Lacroix Michèle, Picard Brigitte, Rajon Dominique, Renard Jean-Jacques.

Une partie importante de la réunion a été consacrée à la préparation de l’assemblée générale annuelle de l’association qui aura lieu le samedi 27 janvier 2018 à la salle de l’Amicale laïque de la Croix-Rousse 8 rue Hénon.

Dates et échéances : 15 janvier réunion au local de l’UCIL pour une présentation du nouveau PLU-H en vue de l’enquête publique du mois de mai prochain. 18 janvier rencontre avec Anne Mignotte 1ère adjointe au sujet des difficultés de circulation des piétons devant la bibliothèque de l’arrondissement. 1er février à l’Hôtel de la Métropole rencontre des CIL avec David Kimelfeld et ses principaux adjoints. 10 février à midi repas au restaurant « Des galets bleus la nuit ».

Préparation de l’assemblée générale.

Préparation matérielle : répartition des convocations aux adhérents pour distribution, répartition des cartons d’invitation et des affiches, achats à faire pour l’apéritif et le cadeau à offrir à l’organisateur du spectacle.

Déroulement de l’après-midi. Cette dernière se fera en trois temps comme d’habitude : assemblée générale proprement dite, partie récréative animée par Gérard Truchet, verre de l’amitié.

A l’issue de l’assemblée générale sera soumis au vote de l’assemblée la composition du conseil d’administration pour l’année 2018 à savoir : Chardon Jeanne, Chauvot Jean-Philippe, Clocher René, Cornet Edith, Dumon Richard, Gueugneau Françoise, Hauduroy Richard, Hernandez Isabelle, Picard Brigitte, Pourchère Annie, Renard Jean-Jacques.

Les élus de l’arrondissement ont été invités à nous rejoindre à partir de 15 h 15 afin qu’il n’y ait pas interférence entre les problématiques propres à notre association et le point de vue des représentants municipaux.

Compte-rendu de la réunion modes doux du 19 décembre 2017


Réunions mensuelles pour l’année 2018 : 6 février, 6 mars, 3 avril, 2 mai, 5 juin, 4 septembre, 2 octobre, 6 novembre, 4 décembre.

Questions diverses : elles ont porté sur l’éclairage de la place des Tapis et du boulevard des Canuts qui la traverse, des signalisations de la zones 30, de la zone rétrécie de la rue Henri Gorjus, du trottoir interdit aux piétons près de l’Amicale laïque, d’un empiétement sur la chaussée d’un local de chantier.

 

La réunion s’est terminée par le partage de la galette des rois.